Entendre constamment des bruits issus de son automobile n’est jamais rassurant, dans ce cas percevoir sur sa Renault Twingo des bruits de suspension peut inquiéter. Ce fait peut être l’annonce d’un dysfonctionnement futile tout comme un avertissement d’une réparation à venir bien plus importante. Quoi qu’il advienne, il est primordial d’aller en regarder l’origine et de prendre les dispositions requises pour corriger le souci, c’est dans ce but que notre staf a souhaité écrire ce guide pour vous assister à y voir plus clair. Nous allons regarder dans un premier temps les raisons éventuelles d’un claquement venant des amortisseurs de votre Renault Twingo, et, quelle peut être la provenance d’un son de grincement au niveau des suspensions, et enfin que faire si vous avez un autre type de son.bruit-suspension-renault-twingo

Bruit claquement suspension Renault Twingo

Vérifier la coupelle si vous entendez un bruit de claquement des suspensions

Si vous connaissez un bruit dès que vous passez un ralentisseur sur votre Renault Twingo, et que c’est bruit est caractérisé par un « clac »/claquement, il est grandement possible que votre bloc suspension soit la cause de celui-là. De fait, il peut s’agir des coupelles de suspension, qui, lorsque elles sont mortes, ont le caoutchouc (silentbloc) qui fait office de tampon et d’amorti des chocs de la partie haute de la suspension qui ne remplit plus son rôle et lors de petits à-coups qui compriment les amortisseurs. Pour contrôler si c’est le dysfonctionnement qui vous concerne, empruntez une rue cabossée et, à petite vitesse et écoutez les bruits venants de votre train avant lors de vos passages sur des trous. S’il s’agit bien des coupelles, pensez à les changer rapidement au risque d’endommager d’autres composants et d’être obligé réaliser des travaux plus importantes.

Vérifier le ressort et le cylindre

Supposé que vous êtes victime d’ un bruit de suspension sur votre Renault Twingo, il est bien imaginable que l’usure du ressort ou une déformation du cylindre d’amortisseur en soit à l’origine. Dans le but de vérifier l’état d’usure du ressort, placé le véhicule sur une aire plate et mesurez que de chacun des côtés les hauteurs du sol jusqu’aux bas de caisses restent équivalentes (automobile à vide pour la prise de mesure). Vous pouvez aussi regarder entre l’avant et l’arrière, s’il existe un écart trop important ça veut dire que vraisemblablement vos ressorts soient usés, si vous visualisez une fuite rendez vous un peu plus loin dans l’article pour avoir la solution à ce dysfonctionnement. Pour le cylindre la vérification est visuelle, examinez bien qu’il semble fonctionner dans un axe bien droit. Et qu’il n’y ai pas d’angle qui altèrerait sa bonne marche. S’il l’un d’eux craque dans ces deux situations, il vous faut commencer à penser à le ou les remplacer. Si il advient que vous avez l’impression que ce son s’approche bien plus d’un bruit assourdissant sur Renault Twingo que d’un claquement, n’hésitez pas à regarder ce guide.

Vérifier les rotules de direction/barre stabilisatrice

Pour finir, dès que vous connaissez un bruit de suspension sur votre Renault Twingo, il arrive souvent que les rotules ou la barre stabilisatrice en soit les responsables. Comme les cardans, la partie direction est mobilisée durant de vos passages sur des chaussées déformées. Si c’est votre cas, les composants qui pourraient avoir été endommagées de par l’usure normale ou des chocs (trottoirs par exemple). Les rotules de directions, les rotules de barre-stabilisatrice. peuvent être les raisons de vos bruits, pour le contrôler, placez vous au-dessous du véhicule et exercez des torsions dans chacun de ses éléments pour contrôler qu’il n’y ai pas de jeu particulier sur l’un deux, celles-ci sont censés vous opposer une résistance relativement forte durant toute leur course. Il vous faudra penser à envoyer votre automobile chez votre garagiste ou les remplacer si elles sont à l’origine du problème.

bruit grincement suspension Renault Twingo

Vérifier s’il n’y a pas de fuite/joint d’étanchéité mort

Si en revanche, vos suspensions font un bruit de grincement sur votre Renault Twingo, il se peut que vous subissiez une fuite d’huile de vos suspensions, et/ou qu’un des joints d’étancheité soit foutu. Pour le checker, faîtes le tour de vos 4 suspensions, et, à au milieu, du ressort, sur la partie cylindre/piston inspectez bien qu’aucun liquide ne paraît s’échapper de ses fourreaux. Vous aurez la possibilité de constater comme indice de la poussière fixée, ou un suintement sur toute la partie intérieure de la suspension. Dans ce cas précis, il faut rapidement faire changer le joint s’il en est l’origine ou emmener votre automobile chez votre garagiste si l’origine de la fuite n’est pas visible.

Vérifier l’usure des pneus

Un des bons moyens de checker que votre bruit de grincement sur votre Renault Twingo soit bien du à votre partie amortisseur, est de checker l’usure des pneus. Si elle semble être trop prononcée sur l’intérieur ou sur l’extérieur, c’est qu’il est fort probable que l’état des amortisseurs ne permette plus une attitude normale du véhicule, si c’est le cas il faut s’en préoccuper rapidement car c’est votre sécurité qui est en jeu. Pour les remplacer rendez vous chez votre garage.

Autre bruit suspension Renault Twingo

Dans le cas oû, malgré l’ensemble de ces hypothèses, vous ne trouvez toujours pas la provenance du bruit que font les suspensions de votre Renault Twingo, nous vous suggérons de parcourir ce dossier ou, de vous rendre chez votre garage afin d’effectuer un contrôle plus approfondis de votre Renault Twingo et trouver ce dysfonctionnement.