Il n’est jamais agréable d’entendre un son que vous ne comprenez pas qui vient de votre véhicule. Par conséquent, que faire si vous identifiez un bruit assourdissant qui persiste sur votre Renault Twingo ? Il est fort possible que ce soit un dysfonctionnement anodin, toutefois avant de s’en assurer, il vaut mieux faire quelques points de vérifications. Que ce bruit d’avion provienne de l’avant du véhicule, de l’arrière, qu’il se manifeste quand vous accélérez ou que vous soyez à l’arrêt, notre équipe a rédigé cet article dans le but de vous assister à le régler. En premier lieu , nous allons décrire les possibles raisons du dysfonctionnement en fonction du moment où le bruit d’avion fait son apparition sur votre Renault Twingo, en plus dans un second temps nous nous pencherons à la zone de provenance de ce dernier. Dans tous les cas, si ce bruit s’acharne, suivez ces conseils pour vous aider à en trouver la cause.bruit-assourdissant-renault-twingo

A quel moment ma Renault Twingo fait un bruit assourdissant?

Une des façons de caractériser un bruit provenant de votre Renault Twingo, est de déterminer le moment où il survient. De fait, certains soucis peuvent être liés à des pièces qui ne sont mises sous contraintes que dans certaines occasions. C’est sur cette méthode que nous allons nous intéresser dans cette première étape.

Quand je prends de la vitesse avec ma Renault Twingo en prise ou non

Un bruit assourdissant qui surgi quand vous êtes en accélération peut être révélateur de plusieurs faiblesses. Effectivement, si vous discernez un bruit qui est de plus en plus fort quand vous accélérez, cela peut émerger d’un turbo endommagé qui va provoquer un son considérablement plus important que lors de son principe normal. En outre, il est aussi particulièrement possible que le bruit d’avion sur votre Renault Twingo soit lié à un roulement de roue, c’est une des explications les plus communes de ce type de symptômes. Une des autres raisons est que votre pot d’échappement soit troué ou qu’un collier se soit desserré. Enfin, il est également possible que le problème soit issu d’un pneu déformé ou d’une roue mal équilibrée qui va avoir tendance à vibrer en prenant de la vitesse.

Quand ma Renault Twingo est à l’arrêt

Si votre Renault Twingo fait un bruit assourdissant alors que vous êtes à l’arrêt moteur en marche sans accélérer, c’est possible que le problème soit lié à une mauvaise admission d’air. Une durite d’admission d’air qui s’est désolidarisée où qui est perforée peut en être à l’origine.

D’où provient le bruit assourdissant sur ma Renault Twingo et comment s’assurer de son origine?

Dès lors que nous avons déterminé la provenance du bruit, nous allons nous intéresser à l’étape de confirmation afin de vous assurer que ce soit bien le problème dont vous êtes victime.

Le bruit provient des roues de ma Renault Twingo

Comme nous avons vu auparavant, un bruit d’avion provenant des roues de votre Renault Twingo, peut être lié à deux principaux dysfonctionnements. S’il s’agit d’un de vos roulements en fin de vie, il va surement faire un bruit sourd qui augmente quand il est mis sous contrainte (tourne de plus en plus vite). Pensez donc à checker en prenant de la vitesse (point mort et fenêtre ouverte pour bien écouter uniquement le son des roues) que le bruit soit bien localisé ici, si c’est le cas changez le ou les rapidement. S’il s’agit d’un pneu déformé pensez à bien contrôler visuellement toute la bande de roulement qu’elle soit linéaire. S’il c’est l’équilibrage des roues de votre Renault Twingo dont il est question, vous aurez tendance à percevoir une vibration dans la direction du véhicule en allant plus vite. Dans les deux cas, il vous faut vous rendre chez votre mécanicien pour changer les pneus ou exécuter un équilibrage.

Le bruit assourdissant provient du moteur de ma Renault Twingo

Dans l’hypothèse où vous avez repéré le bruit assourdissant comme provenant du moteur de votre Renault Twingo, les deux causes les plus probables sont le turbo et l’admission d’air. Dans la première situation, un souci du turbo peut aussi s’associer à une perte de compression pendant la phase de montée en régime moteur, vous devriez donc subir une perte de puissance lors de votre accélération. Si le bruit assourdissant sur votre Renault Twingo est lié à l’admission d’air, la confirmation va se faire particulièrement de façon visuelle, examinez toutes vos durites d’admission d’air par un contrôle visuel dans votre bloc moteur pour être sûr qu’elle ne soit pas détériorées ou débranchées ce qui engendrerait une prise d’air, si c’est juste débranché vous pouvez vous-mêmes reconnecter les tuyaux d’arrivée d’air. Vérifiez par la suite que le ralenti du moteur ne soit pas instable. Dans le cas où vous vérifiez un de ces deux dysfonctionnements, amenez votre auto chez votre mécanicien

Le bruit assourdissant provient du pot d’échappement du véhicule

Si le bruit que vous avez déterminé provient du pot d’échappement de votre Renault Twingo, il est bien possible que vous ayez soit de la rouille si votre auto est ancien qui a créé avec le temps des orifices dans celui-ci et qui engendre donc une diffusion de bruit très importante proche d’un bruit d’avion, qu’une portion se soit sectionnée à cause de la vieillesse, ou, enfin que un collier de serrage se soit détaché à cause de vibrations. Pour le valider, faîtes vous seconder de quelqu’un qui va se positionner sous le véhicule à l’arrêt alors que vous accélérez pour identifier la zone exacte de provenance de ce bruit. Vous pouvez s’il s’agit d’un trou le reboucher à l’aide d’un mastic prévu à cet effet, ou, s’il s’agit d’un collier, le « refixer ». S’il est sectionné ou que l’orifice est trop important il vaudra mieux vous rapprocher de votre garage.